Le monde à portée de clic

Une longue et belle carrière d’infirmière auprès des séniors

infirmiere-ehpad-maison-medicaliseeMa mère est à la retraite depuis deux ans et pour elle, ce fût très difficile d’arrêter de travailler. Elle adorait son boulot et si elle avait pu, je crois qu’elle aurait continué encore plusieurs années. Elle était infirmière dans une résidence pour les personnes âgées et quand j’étais petite, je me souviens qu’elle allait toujours au travail le sourire aux lèvres.

Exercer son activité dans différentes structures

Elle n’a pas fait sa carrière au sein du même établissement, mais pendant plus de dix ans, elle était dans un Ehpad, qui faisait espace hôtelier pour séniors près de Rouen, à Bois-Guillaume précisément. A l’époque, nous vivions en Normandie et elle avait trouvé ce poste grâce à l’une de ses anciennes collègues. Je n’ai pas le souvenir que nous ayons déménagé tant que ça lorsque j’étais petite. Bien sûr, plus que mes camardes de classe, mais à mes yeux, c’était toujours une nouvelle aventure. Nous avons vécu dans l’Est de la France mais aussi en région parisienne. En fait, nous déménagions au rythme de ses mutations. A chaque fois, nous habitions près de la maison médicalisée pour séniors où elle bossait car il lui arrivait d’être de garde la nuit et c’était plus pratique pour elle de vivre à proximité.

Apprendre de nouvelles méthodes de soins

Avec mon père, ils ont toujours su se débrouiller pour qu’il y ait toujours quelqu’un à la maison, le soir quand nous rentrions de l’école. A aucun moment nous n’avons souffert de leur travail. Je sais que ma mère aurait pu rester toute sa carrière dans la même maison médicalisée pour les séniors au lieu de déménager, mais elle n’en avait pas envie. Elle préférait découvrir de nouveaux établissements, changer de cadre de travail. Elle trouvait que c’était le meilleur moyen d’apprendre et de se perfectionner. Et elle fût ravie de terminer par cet Ehpad de Bois-Guillaume avant de prendre sa retraite. Même si mes parents ne vivent plus dans la région, elle prend souvent des nouvelles de ses ex-collègues.

Laisser une réponse

*